Des tractions à la méthode Pilates

Les tractions sont un des exercices classiques de la musculation, depuis toujours cette technique a permis de muscler la partie haute du corps, en particulier les muscles du dos et des bras.

Cette technique de musculation est particulièrement prisée lors des entrainements militaires car elle permet à moindre coût de faire travailler les muscles.

Il existe plusieurs méthodes pour muscler les différentes parties du haut du corps, des entrainements de musculation spécifiques pour certains muscles existent, nous allons en évoquer la plupart dans cet article.

Les tractions avec barre

Les tractions à la barre fixe permettent de travailler plus intensément les muscles suivants si les bras sont écartés et les paumes placées vers l’avant : le trapèze, le rhomboïde, le grand rond ainsi que le grand dorsal.

A contrario lorsque les paumes sont placées face au visage, les muscles travaillés diffèreront, les bras seront alors beaucoup plus sollicités et les muscles les plus travaillés seront toujours le grand rond et le grand dorsal mais aussi les biceps brachiaux et les brachiaux.

Les exercices de traction

L’exercice à la barre fixe doit être effectuée sans à coups et la souplesse doit demeurer omniprésente, aucun mouvement trop brutal qui pourrait entrainer des contractures, des claquages ou des déchirures musculaires.

Si certains sont frileux à l’idée de faire des tractions, vous pouvez vous intéresser à la méthode Pilates

L’histoire du Pilates

La méthode Pilate a été créée par l’allemand Joseph Pilates, son père, gymnaste de haut niveau et sa mère naturopathe l’ont fortement inspiré et ce terreau familial a permis à Joseph Pilates de donner corps à sa technique au fur et à mesure. Chétif et fragile de nature, il pris beaucoup de temps à observer les animaux et leur conditionnement physique naturel ce qui correspond fortement à la philosophie martiale.

Pilates pensait que la santé physique et mentale étaient toutes deux reliées, il commença à enseigner avec du matériel qu’il trouvait comme des ressors d’un sommier à des fins de rééducation lorsqu’il fut prisonnier pendant la guerre.

Sa technique a permis aux pratiquant de survivre à l’épidémie de grippe qui fit ravage dans le monde entier en 1918, leur permettant d’avoir une constitution plus solide et résistante aux agressions pandémiques.

Passons à la technique

Musculation Pilates

A la manière du Jeet Kune Do de Bruce Lee, il n’existe pas de Pilates « officiel », cependant, plus de 500 exercices permettent aux professeurs de personnaliser l’entrainement selon chaque individu.

La respiration est au centre du Pilates, aux rythmes des inspirations et expirations, l’on détend les muscles très sollicités pour permettre au muscles moins développés de prendre le relais et de se fortifier par la même occasion.

Le travail de musculation du Pilates tient plus au renforcement musculaire qu’à de la musculation à proprement parlé, voici les points primordiaux que le Pilates cible précisément :

  • Le renforcement des muscles profonds
  • La respiration
  • L’alignement et la posture du corps
  • L’ouverture et la mobilité des épaules
  • L’assouplissement et le renforcement de la colonne vertébrale
  • L’étirement des muscles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *